fp4¤ NOUVELLE ÉDITION ENRICHIE
DE L’OUVRAGE PARU EN 1888
En choisissant dans les nombreux documents relatifs à l’histoire des naufrages les relations dont cet ouvrage est composé, Zurcher et Margollé ont avant tout cherché à réunir les principaux récits donnés par les acteurs mêmes des tragiques et émouvantes scènes ici retracées. Ces relations sont d’uneéloquente simplicité, écrites par des hommes qui ont enduré de dramatiques situations, tels les passagers et naufragés du célèbre bâtiment la Méduse.

¤ DES RÉCITS DE SCÈNES PARFOIS AFFREUSES
Quelques pages tirées du récit des témoins décrivent des scènes affreuses : « Dans cette journée déjà, les premiers actes de cannibalisme se produisirent. Quelques hommes se jetèrent sur des cadavres et dévorèrent des lambeaux de chair. (…) Quinze naufragés seulement paraissaient pouvoir exister encore quelques jours, et tous les autres, couverts de larges blessures, avaient presque entièrement perdu la raison. Cependant ils avaient part aux distributions et pouvaient, avant leur mort, consommer, disions-nous, trente ou quarante bouteilles de vin, qui, pour nous, étaient d’un prix inestimable. (…) Après un conseil présidé par le plus affreux désespoir, il fut décidé qu’on les jetterait à la mer. (…). Mais la décision prise, qui osera l’exécuter ? (…) Trois matelots et un soldat se chargèrent de cette cruelle exécution ; nous détournâmes les yeux et nous versâmes des larmes de sang sur le sort de ces infortunés.

fp3¤ DES TÉMOIGNAGES DE COURAGE
ET DE DÉVOUEMENT

« Parmi eux étaient la cantinière et son mari. Tous deux avaient été grièvement blessés dans les combats ; (…) Cette femme, cette Française, à qui des militaires, des Français, donnaient la mer pour tombeau, s’était associée vingt ans aux glorieuses fatigues de nos armées ; pendant vingt ans elle avait porté aux braves, sur les champs de bataille, ou de nécessaires secours, ou de douces consolations. Et elle… c’est au milieu des siens, c’est par les mains des siens… ! » Ce livre nous permet également de découvrir au milieu de navrants épisodes, des exemples multipliés de courage et de dévouement, d’énergique persévérance, faisant appel aux plus généreux sentiments, et aux plus nobles aspirations dont le développement est étroitement lié au progrès des sociétés.

¤ À DÉCOUVRIR DAS CET OUVRAGE :

L’Armada – La frégate anglaise Le Speedwell – Les galions d’Espagne dans la baie de Vigo – Le Saint-Géran – Le vaisseau Le Prince – Le Jong-Thomas- Naufrage dans le port de Dieppe – L’Astrolabe et La Boussole – La Méduse – Le Neptune – Le Kent – L’Aventure – L’Amphitrite – La corvette La Marne- Le Colibri – La Doris – Le Papin – Le Henri IV et Le Pluton – La Sémillante -L’avisio à vapeur Le Duroc – Le Borysthène – Le London – Le Jean-Baptiste -Le Parangon – Sinistres à la Martinique – Le Northfleet – Le Fortfait – Le Magenta – Le Georgette – Le Croser-Kurfürst – L’Arrogante – Le Spahis – Le Renard – Les pilleurs de mer.

CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE
¤ Récits des NAUFRAGES célèbres avant 1900
Auteurs : Zurcher et Margollé – 39 GRAVURES
Format : 14×20 cm – Nb. de pages : 312
Prix : 38 € (hors frais de port)